Selon le Washington Post : Redéploiement de l'arsenal militaire américain à Diego Garcia


Local News / Diego Garcia

Un article publié cette semaine dans le journal américain Washington Post, sous le titre " Indian Ocean arsenal signals Pentagon rethink " annonce que les militaires américains prévoient de déployer à Diego Garcia leurs armes de combat en ce moment stockées en Europe.

L'article signé James Dao fait ressortir que la démarche des États-Unis s'insère dans leur politique visant à renforcer leur contrôle du continent asiatique. Les militaires ont fait savoir que les armes transférées à Diego Garcia comprendront leurs arsenaux gardés en Allemagne et en Italie. Ces militaires ont ajouté que " bien que la question ait été discutée au Pentagon, il n'y a aucun plan pour muter également les quelque 65 000 soldats américains basés en Europe parce qu'un tel déplacement serait susceptible de soulever des controverses en Asie et en Europe même ".

Malaise en Asie

Le Washington Post fait ressortir que les principaux alliés des États-Unis en Asie ne veulent pas de soldats américains sur leur sol et qu'il y a chez ces alliés un malaise général vis-à-vis d'une escalade militaire dans cette région déjà lourdement surarmée. La raison de ce malaise est que la Chine et la Corée du Nord vont s'inquiéter et réagir face à tout build-up américain dans la région du Pacifique. D'autre part, toujours selon le journal, " déplacer des armes et des équipements hors de l'Europe, où les militaires américains ont maintenu une présence majeure constante depuis plusieurs dizaines d'années, est également une cause d'inquiétude chez les alliés européens des États-Unis qui pourraient penser que les Américains sont en train de réduire leur engagement dans cette région du globe ". Selon le secrétaire de l'armée américaine, M. Thomas White, l'entreposage des arsenaux européens à Diego Garcia " est un signal, une fois de plus, que l'Amérique va bouger ses ressources selon les besoins de sa stratégie militaire ".

" Se tenir prêts pour un possible conflit en Asie "

Le Washington Post affirme que " depuis qu'il a assumé son poste, le secrétaire d'État américain à la défense, M. Donald Rumsfeld, a fait clairement ressortir qu'il considère que la région du Pacifique va prendre une importance stratégique rapide pour de multiples raisons : la montée en puissance de la Chine, l'importance économique croissante de de la Corée du Sud, du Japon, de Hong-Kong et de Singapour, l'instabilité de l'Indonésie et le développement de missiles à longue portée par la Corée du Nord ". Les points de vue de Rumsfeld auraient inquiété les responsables de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN). Mai tout en rassurant ces derniers que les États-Unis considèrent toujours cette alliance vitale à ses intérêts, Rumsfeld a en même temps pressé l'armée américaine à commencer à étudier les meilleurs moyens qui pourraient la permettre " d'être prête pour un possible conflit en Asie ". Pour le journal américain, " la décision de l'armée américaine de transformer son arsenal européen à Diego Garcia - atoll situé à 1600 km au Sud-Ouest de l'Inde - est clairement une résultante de la politique de Donald Rumsfeld ". Selon le journal, les militaires américains ne peuvent pas donner à ce stade des détails sur la quantité et les types d'armes qui seront emmagasinées à Diego Garcia. Toutefois, ces officiers ont confirmé que l'armée navale américaine stationne des navires cargos transporteurs d'armes et de troupes dans l'atoll.

Cette nouvelle du Washington Post est annoncée à un moment où le vice-Premier ministre mauricien, M. Paul Bérenger, se rend justement à Londres pour discuter de la question chagossienne avec le ministre des Affaires étrangères britannique Jack Straw.

Le Week End 9 septembre 2001