La Plateforme Maurice Environnement et La Charte Maurice Environnement

 

 

On the 9th of March 2010, an informal consortium of local environmental organisations and individuals launched The Mauritius Environment Charter” or in French: “La Charte Maurice Environnement”. The informal group has been called “Plateforme Maurice Environnement”. All like minded individuals or organisations are invited to sign this Charter.

The founding organisations are: (1) Ecosud, (2) Mission Verte, (3) Maudesco, (4) IELS, (5) Reef Conservation, (6) Action Civique Albion Plage, (7) Forever Blue, (8) Free Art, (9) Friends of the Environment, (10) Mauritius Marine Conservation Society, (11) MRU 2025, (12) Plateforme Anti Pollution, (13) Right to Live, (14) SOS Patrimoine en Peril, (15) Force Vive de Flic en Flac.

The founding members are: (1) Mrs Adi Teelock, (2) Mr Alan Sam Soon, (3) Mr Sebastien Raffray, (4) Mr. Yan Mayer.

To sign the Charter, please send an e-mail to: maurice.environnement@gmail.com

A facebook page has been set up called: Plateforme Maurice Environnement

Click here for a pdf version of the Charter. An English version of the Charter should follow soon.

 

 

La Charte Maurice Environnement

 

Préambule

 

Considérant

 

Que l’état de la Planète demande une mobilisation urgente de tous ses citoyens ;

Que l’environnement est le patrimoine commun de l’humanité ;

Que la transition vers des modes de vie durables est un impératif ;

Que les équilibres naturels qui ont conditionné l’émergence et le développement de Maurice sont aujourd’hui gravement perturbés ;

Que la République de Maurice doit opérer des changements importants dans sa façon de gérer son avenir ;

 

Rappelant

 

Que la National Environment Policy de la République de Maurice proclame dans son Introduction et dans ses Guiding Principles que chaque citoyen mauricien a la responsabilité et le devoir de protéger l’environnement dans le cadre de l’intendance de l’environnement (Environmental Stewardship);

 

Résolus

 

A assumer leur responsabilité en tant que membres de la société civile, les associations mauriciennes et les citoyens regroupés au sein de la Plateforme Maurice Environnement s’engagent en faveur de la présente Charte Maurice Environnement et exhortent toutes les parties concernées à adhérer aux axes d’action énoncés dans la Charte Maurice Environnement.

 

 

Article 1

 

Garantir le droit de chaque Mauricien à un environnement dont la qualité lui permette de vivre dans la dignité et le bien-être.

 

Article 2

Préserver la biodiversité et les grands équilibres des écosystèmes des îles et des îlots qui constituent le territoire mauricien.

Article 3

 

Promouvoir un développement durable conciliant protection et mise en valeur de l’environnement, progrès social et activité économique.

 

Article 4

Faire de la mise en œuvre de modes de consommation et de production durables une priorité.

Article 5

 

Viser la sécurité alimentaire de la population dans le respect de l’environnement, de la biodiversité et des ressources naturelles terrestres et marines.

 

Article 6

 

Faire de la conservation et de l’efficience énergétique une priorité et assurer la réduction de notre dépendance sur les sources d’énergie fossiles au profit des sources d’énergie propres et renouvelables.

 

Article 7

 

Veiller à ce que les systèmes de transport répondent aux besoins socioéconomiques de la population tout en minimisant leurs incidences dommageables sur l’économie, la société et l’environnement.

 

Article 8

 

Promouvoir un aménagement du territoire cohérent et harmonieux qui protège les écosystèmes et qui tient compte des divers besoins en ressources terrestres et marines de la population présente et des générations futures.

 

Article 9

 

Eliminer l’utilisation des produits chimiques bio accumulatifs, que ce soit dans l’agriculture, l’industrie ou les services.

 

Article 10

 

Appliquer le principe de précaution quand une action pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement. Cela passe par la mise en œuvre de procédures d’évaluation des risques et l’adoption de mesures afin de parer à tout dommage.

 

Article 11

 

Garantir le respect et la revalorisation des patrimoines naturel, culturel et historique matériels et immatériels, qu’ils soient sous contrôle privé ou public, et en assurer l’accès au public, dans la mesure où cela ne nuirait pas au travail de préservation.

 

Article 12

Défendre le domaine public et les espaces publics, et permettre l’accès des Mauriciens aux plages, îlots, rivières, lacs, forêts et montagnes de la République de Maurice, qu’ils soient sous contrôle privé ou public car ceux-ci forment le patrimoine naturel de notre pays.

 

Article 13

Assurer que toute personne, physique ou morale, contribue à la réparation des dommages qu’elle cause à l’environnement.

Article 14

 

Donner à toute personne accès aux informations relatives à l'environnement détenues par les secteurs public et privé.

 

Article 15

Vulgariser les lois et règlements relatifs à l’environnement; veiller à leur application effective et œuvrer pour les renforcer là où cela s’avère nécessaire.

Article 16

 

Assurer à chaque citoyen le droit de participation à l'élaboration de décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement.

 

Article 17

 

Entreprendre et promouvoir l’éducation et la formation aux principes du développement durable.

 

09 mars 2010