Energie, Environnement et Economie


Les Fluxes d’Energies sont à la base : de tout écosystème et de toute économie

Sans énergie rien ne ce fait

Les civilisations se caracterisent par leurs sources d’énergies

Les civilisations pre-modernes: Utilisations modestes d’énergies, principalement: musculaires (humaines et animales), biomass, eoliennes, hydrauliques et solaires passives (par ex. dans les constructions de batiments)

Le Monde moderne se caracterise surtout par une utilisation intensive d’énergies fossiles dans le transport, l’industrie et usage domestique

Les énergies fossiles sont des sources concentrées d’énergies, très pratiques, vérsatiles, abondantes et bon marchés

Ceci expliquent leurs utilisations massives dans le monde moderne pour l’industrie et le transport

La dégradation environnementale du monde moderne est une conséquence directe de la croissance économique qui est tributaire d’une utilisation sans cesse croissante d’énergies fossiles

Il est donc vital d’examiner les sources d’énergies du monde moderne et de leurs évolutions futures

Les Sources d’énergies du monde moderne

 

Source

Pourcentage

Pétrole

34%

Gaz Naturel

21%

Charbon

23%

Nucleaire

7%

Biomass, hydraulique, Eolienne

15%

 

 

 

 

 

Utilisation

Source d’énergie

 

 

 

Pétrole

Transport

70%

Pétrochimie

20%

Autres (Asphalt, Chaudieres, Electricite) 10%

 

Gaz Naturel

 

Source de chaleur: Industrie, Usage Domestique, Electricite

Matière Première Chimie Industrielle (Engrais)

 

 

Autres

Electricite

 

 

 

 

Les formes d’énergies actuelles ne peuvent pas facilement se substituer les unes aux autres.

Critique: 90% - 95% des transports modernes dependant exclusivement du pétrole

Le monde moderne est totalement dependant des systèmes de transports locaux et mondiaux

Par conséquent concentrons nous sur le pétrole seulement

Energie non renouvelable, stock decroissant

Pour combien de temps le pétrole restera-il abondant et bon marche?

Question Vitale

Quels sont les paramètres essentiels pour répondre à ces questions?

 

Classification des différentes formes de pétrole et volumes existants au debut de l’ére pétrolière (1850)

 

Pétrole

Volumes Existants aux origines (Milliards de Barrils) 1 bbl=159 litres

Volumes Extraits à ce jour

(Milliard de barrils)

Bruts Conventionels

2,000

950

Huiles Lourdes, Très Lourdes et Sables Bitumeux

5,000

60

Pétrole des grandes profondeur marines et

Pétrole des zones polaires

130

 

30

 

 

 

Au prime abord, il y en a beaucoup donc aucun souçi à se faire pendant de longues années

Helas, la réalite est toute différente car 85% de la production actuelle provient du brut conventionel dont presque 50% du volume initial a été produit à ce jour

Le brut conventionel est dominant et donc de la plus haute importance, examinons le de plus près

Les découvertes de nouveaux gisements de bruts conventionels ont chutées depuis les années soixante et depuis les années quatre-vingt la planete consomme plus de brut qu’elle en decouvre

La production de brut est en declin dans de nombreux pays ou region: Etats Unis, Mer du Nord, Venezuela, Indonesie, Australie, Oman, Angola

La production Chinoise et Mexicaine stagnent et pourraient entrer en déclin très prochainement, même l’OPEP peine a augmenter sa production

Différentes modélisations faites par des geologues et physiciens démontrent qu’un maximum dans la production de brut conventionel devrait être atteint avant 2010 suivit de lent declin jusqu’à l’extinction de l’industrie dans un futur lointain.

Le tournant n’est pas quand tout le petrole aura été consommé, il y en aura toujours un peu quelque part, mais bien et bel quand est-ce que le maximum de production sera atteint.

 

Valeur du jour

Maximum de production atteint avant 2010 pour le brut conventionel

Les huiles lourdes et sables bitumeux ne pourront se substituer au brut conventionel car des difficultés techniques et environnementales très contraignantes empêchent toute augmentation rapide de la production mais ils adouciront le declin

Les conséquences

Le monde moderne tel que nous le connaissons ne peut se perpetuer sans pétrole abondant et bon marché.

Donc contraction dans la production de brut méne à une contraction economique qui méne à une instabilité financière qui peut resulter en une instabilité politique et geopolitique qui peuvent entrainer la guerre

Aucune énergie alternative existante aujourdhui ne peut se pallier au pétrole déclinant

Notre monde fait face à une discontinuité historique dont les ramifications sont complexes, profondes et ignorées de beaucoup

Un plafond dans la production de brut sera atteint. Ceci est une conclusion qui decoule d’un examen des faits vérifiés et vérifiables

L’inconnu demeure dans le deroulement des evenements suite au déclin pétrolier.

Merci de votre attention